Voici que les beaux jours se font rares, la température se retrouve à la baisse et le soleil se couche de plus en plus tôt. Les journées deviennent moins longues et l’occasion de piquer une tête dans la piscine est impossible. Eh oui, c’est bien la fin de l’été dans le jardin : il est temps de tout ramasser et couvrir. Heureusement qu’on pourrait encore profiter du jaccuzi spas à l’intérieur. Mais qu’en est-il de la piscine ?

La piscine hors-sol en période hivernale

Si vous avez une piscine gonflable ou autoportante, pas de panique : il n’y pas plus facile. Si vous pensez à un traitement d’hivernage, sachez que ce modèle de piscine vous décharge de cette tâche. Il vous suffira de le vider, le nettoyer avec un chiffon humide, le sécher, le dégonfler puis le plier pour le poser dans votre espace de rangement ou dans son carton d’origine et le tour est joué.
Il n’y a pas eu plus simple dirait-on.

La complication

Malheureusement toutes les piscines ne sont pas gonflables ou autoportantes. Dans le cas d’une piscine hors-sol en kit, en bois ou en acier, il sera nécessaire de procéder à l’entretien de l’hivernage car elle est préconisée de la même manière qu’une piscine encastrée ou creusée.
Ainsi, vous aurez le choix entre un hivernage passif ou actif. Dans la plupart du temps, on choisit souvent un hivernage passif pour la raison pratique puisqu’un hivernage actif demandera à ce qu’on vérifie tout de même l’état de l’eau de temps en temps tandis qu’un hivernage passif permettra à la piscine d’être un repos total.

Il est fortement conseillé de passer à l’entretien d’hivernage lorsque la température avoisinera les 12°.

Les bons gestes pour l’hivernage de la piscine

Une fois que la température commence à chuter, vous devriez penser à vous occuper de votre piscine. Ainsi, commencer à ramasser les jouets flottants et les accessoires de piscine pour finir avec une épuisette pour retirer les feuilles mortes ou les insectes. Passer ensuite au grand nettoyage : le fond et les parois, la ligne d’eau avec une brosse ou une éponge spécialisée à cet effet. Vous pouvez finir avec un aspirateur pour vous assurer de la propreté du fond de la piscine. Ensuite, vous pourriez procéder à un traitement de choc de l’eau pour enchaîner avec l’ajout d’un produit d’hivernage dans le bassin pour éviter les algues, les champignons et la formation du calcaire.

Pour les filtres, il serait judicieux de les purger et de les débrancher. Vous pourriez faire de même pour les tuyaux de canalisation et les ranger en attendant le prochain été.

Afin de ne pas réduire vos efforts à néant, placer une bâche d’hivernage sur votre piscine pour la protéger des intempéries et veiller à la qualité de l’eau pour qu’à la prochaine saison, vous serez accueilli par une eau claire et propre.