Dans toute pratique sportive, l’échauffement reste toujours obligatoire pour éviter les blessures musculaires, les rampes ou encore les traumatismes. La natation a toujours été considérée comme un spot complet pouvant solliciter tous les muscles du corps. Sa pratique exige alors deux types d’échauffement : hors de l’eau dans un premier temps suivi des exercices dans l’eau. Ces étapes sont toujours obligatoires même si l’on décide de suivre un programme sportif gratuit à domicile si on a une piscine chez soi. Comme la pratique d’un sport a pour objectif d’entretenir le corps pour tonifier les muscles, il sera important d’avoir une bonne alimentation équilibrée pour assurer les apports en nutriment notamment en protéine musculation.

L’échauffement dans l’eau et ses principes

Il est à savoir que l’échauffement dans l’eau et hors de l’eau sont complémentaires. L’objectif de cette étape est de préparer progressivement le corps à l’effort. Le principe repose sur la hausse progressive des efforts de nage en accroissant favorablement le rythme cardiaque pour pouvoir soutenir sa respiration en conséquence.

Il est essentiel alors de respecter une durée d’échauffement d’un quart d’heure dans laquelle sera prohibée l’utilisation de palme ou de plaquette afin d’éviter un échauffement musculaire trop rapide qui ne respectera pas le rythme cardiaque et la respiration.
Pendant la séance d’échauffement sera effectuée pour commencer une série de 200m de crawl pour retrouver ses appuis dans l’eau ainsi que pour maîtriser ses coulées. Cet exercice sera suivi d’une série de 100m éducatif dont crawl rattrapé et crawl frôlé se succèderont. Pour l’exercice de respiration, une fréquence de 3-5-7 est conseillée à chaque mouvement pour 100m de crawl. Pendant l’entrainement, penser à vous hydrater régulièrement : le plus conseillé serait de le faire toutes les quinze minutes.

A titre de rappel : préparation à l’effort physique

L’échauffement est la préparation du corps à l’effort. Pour un sport d’endurance comme la natation, il est important de respecter les codes de l’alimentation équilibrée.
En sachant que ce type de sport nécessite une certaine quantité de calorie, il sera alors primordial d’avoir un programme alimentaire basé sur les nutriments de reconstruction musculaire en termes de glucides complexes, de proteines musculation ainsi qu’un apport important en calcium.