Un jacuzzi en bois combine trois vertus en même temps : détente, relaxation et esthétique. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de votre propriété. Ce design est plus destiné à l’installation extérieure surtout dans votre jardin.
Esthétique et solide à la fois, ce modèle présente de nombreux avantages.

Les modèles existants en bois

Le jacuzzi avec revêtement en bois : dont la structure en bois est seulement l’habillage le plus externe. En effet, sa coque est fabriquée avec un autre matériau qui est l’acrylique. Le revêtement en bois n’a pour rôle qu’esthétique et renforcement de la structure.
Les jacuzzis en bois en entiers : avec ce modèle, même la cuve est en bois. Un point négatif avec ce modèle est qu’il est moins confortable. La difficulté d’entretien constitue aussi une faiblesse. Il est aussi plus fragile face aux intempéries, ce qui nécessite une couverture pour le protéger.

Les jacuzzis tous bois : connu aussi sous l’appellation de bains nordiques ou hot hub, son mode de fonction est tel qu’un poêle à bois. Son système de chauffage est alors particulier : l’eau gagne en chaleur par transfert de chaleur par convection. La circulation de l’eau se fait grâce à une bobine qui remonte l’eau chaude et fait descendre celle froide. Tous les accessoires sont livrés pendant que vous achetiez le jaccuzi spa.

Comme tous les autres modèles, vous pouvez choisir la dimension et la forme qui correspondent à votre besoin. Il en est de même concernant les accessoires, vous pouvez installer les jets et les buses selon votre gout.

L’installation de votre jacuzzi en bois

Le meilleur choix est de l’installer à l’extérieur sur votre terrasse ou bien votre jardin. Pour cela, le sol qui reçoit la structure doit être robuste. En effet, une fois remplie, le jacuzzi peut peser jusqu’à 2 tonnes sans comptez les pois des utilisateurs. Pour éviter d’éventuel sinistre, mieux vaut que vous l’installer sur un support en béton.

Votre jacuzzi sera plus exposé aux intempéries à l’extérieur, vous devez songer à lui mettre une couverture dans ce cas. Cela permet en même temps de faire des économies pour la préservation de la température et la bonne qualité de l’eau. En effet, le bois est fragile face aux variations de température et de la qualité de l’eau. Ce matériau risque d’être abimé si facilement.